5 conseils aux apiculteurs de loisirs.

Certaines décisions prises au moment de l'acquisition de votre ruche peuvent vous faire gagner du temps.


Aujourd'hui je vais vous présenter 5 points que je trouve importants en apiculture.


Je ne souhaite pas vous exposer des conseils généraux que certains livres font déjà très bien.


Je souhaite vous parler de ces points bien concrets, que l'on trouve rarement en littérature et qui se transmettent entre apiculteurs, dans des moments de partage.


Je souhaite vous partager les leçons tirées de mon expérience, de mes rencontres et des mes erreurs.


Nombreux d'entre vous m'écrivent par mail en disant :


"Je souhaite avoir une ruche dans mon jardin. Par où dois-je commencer ?"


Les précédents articles ont traité de thèmes généraux à maîtriser avant de vous lancer ;

La formation, la lecture, les rencontres

L'environnement, les besoins des abeilles

La réglementation et la gestion de votre voisinage


Maintenant, nous pouvons rentrer un peu plus dans les quelques pistes de réflexion concrètes pour votre projet !






1. Etre patient...


Oui, j'ai dit que nous allions parler de pistes concrètes, je sais...

Mais la patience est vraiment indispensable dans votre pratique.


Il va y avoir de nombreux moments où votre envie, votre fougue et votre passion vont vouloir prendre le dessus sur le déroulement naturel d'une colonie d'abeilles.


Certains choix se préparent, certaines réflexions se font en amont des manipulations ;

Vous allez devoir anticiper, observer, réagir et parfois attendre.


Exemple : on ne décide pas d'installer une ruche en plein mois d'Août. Simplement parce que vous ne trouverez très peu d'essaims disponibles à cette période de l'année.


Les essaims se réservent en fin d'année pour l'année suivante de manière générale.



2. Définir sa pratique de l'apiculture.


Cette réflexion peut être compliquée à faire au moment du lancement de vos ruches mais néanmoins, elle a son importance.


Il est possible également que votre avis change au fur et à mesure de vos pratiques.


En règle générale, les apiculteurs(rises) de loisir choisissent cette activité par émerveillement pour les abeilles, par souci environnemental ou écologique, pour aider à la sauvegarde des abeilles ou pour récolter un peu de miel pour sa famille (entre autres).


L'objectif n'est pas d'en vivre, ni d'être professionnel.


Votre pratique de l'apiculture va dépendre des objectifs que vous avez ou des valeurs qui vous chères.


Il n'y a pas de bons ou de mauvais choix. Tout apiculteur est avant tout passionné par les abeilles et c'est bien là l'essentiel !


Certains se tourneront vers une apiculture classique et conventionnelle intégrant certaines pratiques telles que le nourrissement stimulatif, le changement de reines, l'achat d'abeilles hybrides, le traitement conventionnel du varroa, quelques transhumances etc...


D'autres seront plus attirés par une apiculture plus douce et naturelle ; s'interdisant les nourrissements excessifs, les changements de reines ; se tournant davantage vers des abeilles locales, un rucher sédentaire et des traitements en cas d'urgence ou de déséquilibres.


Ces pratiques peuvent évoluer au fur et à mesure des mois et des années.


L'important reste avant tout le bien-être des abeilles et votre joie en tant qu'apiculteur de les observer et les accompagner régulièrement.


Il n'est pas primordial de définir avec précision le type d'apiculture que vous souhaitez pratiquer ; ce n'est pas rédhibitoire de ne pas être fixé au début.


Mais bien souvent, vous savez déjà à peu près vers quoi vous allez vous tourner.


Simplement, il est parfois bon de savoir que certaines ruches sont plus adaptées que d'autres à certaines pratiques de l'apiculture.



3. Choisir sa ruche en fonction de sa pratique.


Le choix de la ruche reste en lien avec le type d'apiculture que vous souhaitez pratiquer.


Il existe de nombreux types de ruches et le but ici n'est pas de toutes les présenter.


Simplement de vous faire savoir que certaines peuvent être plus adaptées selon les objectifs que vous avez.


Si votre objectif se rapproche de la professionnalisation avec une partie d'élevage ;

La ruche Langstroth sera la plus adaptée.


Si au contraire votre approche se tourne plus vers une apiculture d'observation, avec le souhait de se rapprocher au plus près du mode de vie naturel des abeilles ;

La ruche Warré sera la plus adaptée.

! A noter que la récolte de miel sur cette ruche n'est pas la priorité !


Enfin, si vous souhaitez trouver un compromis entre élevage et production, vous allez vous tourner vers la ruche Dadant.


Pour affiner votre choix, vous devez prendre en compte :

  • vos objectifs : production de miel, élevage (essaims ou reines), observation et peu d'exploitation, leur offrir un habitat au plus proche de la nature.

  • votre disponibilité : visites régulières/fréquentes, ponctuelles/espacées.

  • votre condition physique : les éléments des ruches peuvent vite peser lourd. Vous devez donc privilégier les ruches sans trop de manipulations si vous êtes concernés par des douleurs dorsales.


Il existe d'autres types de ruches moins "conventionnelles" mais tout aussi fascinantes que je vous laisse découvrir par vous-même : ruche paille, Sun Hive etc...



4. Trouver des essaims.


Lorsque que vous avez choisi votre ruche, il faut maintenant la remplir d'abeilles.


Je vous conseille, si vous le pouvez, de commencer avec 2 ou 3 ruches.


Vous pouvez maintenir ce cheptel sur une longue période mais il arrive régulièrement de perdre une ou plusieurs colonies en cours d'hiver.


Vous pouvez trouver facilement des éleveurs d'abeilles soit en contactant votre GDSA (Groupement Départemental Sanitaire Apicole), soit en vous rapprochant de votre rucher-école ou de votre apiculteur mentor si vous en avez un.


Les essaims sont à réserver en fin d'année pour l'année suivante. Vous pouvez les récupérer en général autour du mois d'Avril.



5. S'équiper en matériel.


L'apiculture est une passion envahissante :) et peut vite prendre beaucoup de place dans votre vie et dans votre garage !


Pour faire une liste rapide de l'équipement essentiel pour débuter en apiculture :

  • 2 ruches

  • 2 essaims

  • 2 hausses (si Dadant)

  • 2 éléments (si Langtroth ou Warré)

  • quelques feuilles de cire gauffrée

  • une combinaison

  • un enfumoir

  • un lève-cadre

Cette liste se base sur le fait que vous démarriez avec au moins 2 ruches comme je vous l'ai conseillé un peu plus haut.


Selon votre choix de ruches, les éléments à acheter seront différents.


Il vous faudra compter autour de 600€ (premiers prix) pour vous équiper sur la base de cet exemple.


Dans le cas où vous souhaiteriez faire une récolte, il vous faudra investir dans du matériel d'extraction.

  • centrifugeuse

  • bac à désoperculer

  • couteau

  • seau

  • filtre

  • maturateur

  • pots

De nombreux magasins apicoles vendent des kits complets pour les apiculteurs de loisir. Il vous faudra ajouter autour de 400€ pour acquérir l'un des premiers kits.



L'apiculture va vous amener à réfléchir.


Car avant de pratiquer, le cheminement de votre réflexion est important ;


Que ce soit sur vos objectifs, sur votre pratique, sur la façon dont vous souhaitez accompagner vos abeilles et si vous faites un peu de miel, sur la façon dont vous allez les aider à le produire.


La difficulté dans l'apiculture sera sûrement de vous adapter rapidement.


Les pratiques et les décisions sont souvent différentes selon les situations. Il est parfois compliqué de faire des choix rapides selon les circonstances.


Je vous encourage donc dès maintenant à vous poser les premières questions sur vos objectifs et le type d'apiculture que vous souhaiteriez pratiquer.


Les choix suivants vont découler de cette réflexion.



Si vous rencontrez des difficultés dans votre projet d'installation, que vous êtes à la recherche d'un mentor, quelqu'un qui vous épaulera à chaque étape, ou si vous êtes à la recherche de matériel à louer, ou encore que vous ayez l'envie d'assister à un atelier d'initiation à l'apiculture, n'hésitez pas à présenter votre situation en commentaires ou par mail via la rubrique "Contact".



A très vite, bonne journée !

Séverine



PS : pour ceux qui se sont déjà lancés avec quelques ruches, pourriez-vous répondre à ce sondage (moins de 10 questions) pour exprimer vos objectifs et vos problématiques dans votre pratique de l'apiculture ? "Petit sondage ici". Merci :)



Mots clés : #apiculteurdeloisir #apiculteurdébutant #ruche #apiculture #apiculteuramateur #beekeeping #beekeeper #beekeepinglife #abeille #bee #nectar #miel #honey #pollen #fleurs #propolis #installeruneruche #hive #uneruchedansmonjardin #apicultureconsciente #parrainagederuche #UneRucheenProvence #urep #luberon #Provence


Image par Michael Strobel de Pixabay

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

Photos : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Designed by macrovector_official / Freepik

Crédit Photo : Mathieu Gourgues

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence