Pourquoi les abeilles quittent la ruche ?

Mis à jour : mai 28


Souvent, quand nous perdons une colonie, nous disons que les abeilles sont "juste parties". Nous pensons que les abeilles ont simplement déménagé et sont encore vivantes dans un autre endroit. Cette logique est généralement suivie de perplexité quant à la raison pour laquelle elles seraient parties, un haussement d'épaules et ensuite de bons souhaits pour les abeilles dans leur nouvelle maison. Malheureusement, la réalité est que les abeilles abandonnent leur ruche quand les conditions sont devenues insupportables et quand les abeilles le font, elles n'ont généralement pas les ressources pour survivre longtemps après.

Essaimage vs Fuite

Tout d'abord, définissons les deux scénarios dans lesquels les abeilles quittent leur ruche et clarifions la confusion qui entoure ces deux termes : essaimage et fuite.

Nous utilisons souvent le terme "essaimage" pour décrire un événement qui est en fait fuite. Il est important de comprendre la différence entre ces deux événements.

L'essaimage est quand une partie de la colonie quitte la ruche avec la reine pour créer une nouvelle ruche dans un nouvel emplacement. Lorsque cela se produit un nombre important d'abeilles reste dans la ruche d'origine, élève une nouvelle reine et continue à prospérer. Bien que de nombreux apiculteurs considèrent cela comme un événement indésirable (car il peut entraîner une perte de rendement de miel pour l'apiculteur), l'essaimage n'est pas une indication de mauvaise santé. C'est une fonction biologique naturelle conçue pour propager l'espèce. Lorsque notre colonie essaime, tout ce que nous avons besoin de faire est de s'assurer qu'elle a une nouvelle reine, soit en la laissant élever sa propre reine ou en installant une pour elle. Parfois, après l'essaimage, la nouvelle reine échoue et notre colonie peut finir sans reine.

La fuite est lorsque les abeilles abandonnent complètement leur ruche. Toutes ou presque toutes les abeilles quittent la ruche avec la reine. Elles peuvent laisser derrière elles de jeunes abeilles, qui ne peuvent pas voler, du couvain non éclos et le pollen. C'est une indication que quelque chose ne va pas. Les abeilles peuvent fuir pour un certain nombre de raisons, les plus courantes étant : le manque de ressources, l'invasion de fourmis ou une trop forte présence d'acariens.




Cependant, il y a un scénario, sans rapport avec la santé, où les abeilles vont fuir : un essaim fraîchement pris ! Il n'est pas rare d'attraper un essaim et de le voir partir le lendemain. Les essaims ne sont pas encore des colonies établies et n'ont rien investi dans leur nouvel emplacement (pas de rayons, couvain ou miel). Par conséquent, il est facile pour eux de le quitter et ils le feront si leur nouvelle maison n'est pas à leur goût. La nature inconstante des essaims n'est généralement pas une indication de leur santé.

Il est intéressant de mentionner que parfois une colonie va "essaimer jusqu'à la mort". Les abeilles envoient un nombre élevé de petits essaims, affaiblissant leur population d'origine avec chacun d'entre eux. Finalement, leur population d'origine devient si petite qu'elle ne peut pas survivre et la colonie meurt.

Reconnaître les signes d'une colonie malsaine

Alors, comment pouvons-nous empêcher nos abeilles de fuir?

La réponse est de surveiller leur santé, de reconnaître quand elles sont en difficulté et d'intervenir si nécessaire. Nous pouvons accomplir ceci en effectuant des inspections régulières de ruche. Il est recommandé aux nouveaux apiculteurs d'inspecter leurs abeilles une fois toutes les 2-4 semaines, mais pas plus souvent que cela. Trop d'inspections peuvent stresser nos abeilles et causer des problèmes de santé. Lorsque nous inspectons nos ruches, il ne suffit pas de jeter un coup d'œil et d'évaluer aveuglément leur bien-être. Nous devons comprendre ce que nous cherchons pour faire une évaluation réelle de leur santé. Cela peut être un défi écrasant pour les nouveaux apiculteurs, mais si nous voulons réussir, nous devons faire l'effort d'apprendre. Voici une liste de ce que nous trouverons dans nos ruches avant leur fuite. Si nous nous y prenons assez tôt pour rectifier le tir, il est possible de sauver la ruche.

- Un ensemble de couvain tacheté et malsain

- Une réduction de la population

- Des abeilles aux aîles déformées

- Un nombre élevé d'acariens

- Un manque de stock de miel

- Des rayons vides

- Des coléoptères ou mites dans les rayons

- Un nombre élevé de fourmis dans la ruche

Habituellement, une ruche faible présentera un ou plusieurs des problèmes ci-dessus. Il est courant qu'un problème en entraîne un autre. Par exemple, un manque de nourriture peut limiter la population d'une ruche et se traduire par une main-d'œuvre plus petite et des rayons vides. Si la ruche n'a pas assez d'abeilles pour défendre ces rayons, ils peuvent rapidement devenir infestés de mites ou de scarabées. Si nous trouvons un "manque de stock de miel" sur notre liste de questions lors d'une inspection, nourrir les abeilles peut parfois résoudre les autres problèmes. Si l'alimentation ne semble pas aider après quelques semaines ou si nos abeilles sont exposées à certains des problèmes ci-dessus, mais ont un stock de miel amplement suffisant, des mesures plus drastiques peuvent être nécessaires, comme le fait de changer de reine. Prenons des notes et des photos des symptômes de nos colonies et commençons la recherche ce qui pourrait rendre malade nos abeilles pour déterminer la meilleure solution. Si nous avons déjà perdu notre colonie, prenons le temps d'étudier ce qui reste et essayons de comprendre pourquoi elle a pu mourir. De cette façon, nous ne répéterons pas la même erreur avec notre prochaine ruche.

Traduction Séverine JUILLARD. Article écrit à l'origine par Hilary Kearney, fondatrice de l'entreprise d’apiculture urbaine Girl Next Door Honey à San Diego, Californie et créatrice du blog éducatif Beekeeping Like a Girl où cet article a été publié pour la première fois. Pour lire l'article original, cliquez ici.

Photo : David Mark Pixabay

Pour parrainer une ruche, rendez-vous sur : www.unerucheenprovence.fr.

Les ruches sont installées en Provence, au pied du Luberon. Le parrainage de ruches vous permet d'obtenir du miel en contrepartie de votre participation ainsi que de suivre l'évolution de votre ruche au cours de la saison. Plus de photos et de vidéos sur le compte Instagram de ce projet : @unerucheenprovence

#abeille #parrainagederuche #beehive #miel #honey #animaux #ruches #hives #apiculteur #bees #bee #apiculture #parraineruneruche #abeilles #beekeeping #beekeeper #essaim #essaimage #swarming #UnerucheenProvence #mieldeprovence #minipotsdemiel

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

Photos : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Designed by macrovector_official / Freepik

Crédit Photo : Mathieu Gourgues

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence