La météo : un élément clé en apiculture


Lorsque les colonies sont fortes, populeuses et que leur environnement est abondant de nectar ou de miellat, alors de très belles récoltes de miel sont possibles. Encore faut-il que les facteurs météorologiques s'y prêtent...

Les conditions optimales :

Elles sont rares et si l'on compte les très belles journées, elles ne seront pas vraiment nombreuses. En effet, pour les abeilles puissent butiner de manière efficace, il faut que la végétation soit radieuse, abondante et généreuse ; que la météo soit favorable durant une longue période pour que les plantes s'épanouissent et que les butineuses puissent en profiter.


L'influence des phénomènes climatiques sur les abeilles :

Le vent : les abeilles détestent le vent et les bourrasques, surtout si le vent vient du Nord (mistral chez nous) car ce vent froid déshydrate les plantes. Lorsqu'il s'éternise au cours des floraisons, les miellées seront impactées de manière dramatique...

La pluie : elle est bénéfice pour la nature, la végétation et donc pour les abeilles par conséquence. Cependant, si elle s'étale sur plusieurs jours, elle favorise l'humidité et s'il pleut au moment des fleurs, les miellées seront perdues !

La canicule et la sécheresse : un soleil puissant et des températures hautes sont nuisibles pour les abeilles. La végétation est brûlée, il n'y a pas plus de production de nectar et les butineuses restent confinées à l'intérieur de la ruche en luttant contre la forte chaleur.

La grêle : elle est désastreuse pour la nature et donc aussi pour l'apiculture. La végétation abîmée ne permet pas de belles récoltes.

Le gel : en hiver il n'est pas ennuyeux car les abeilles de redoutent pas le froid. Cependant, les gelées tardives sont catastrophiques car elles brûlent les bougeons et anéantissent les récoltes.

La neige : elle n'est pas gênante et il ne faut surtout pas la retirer pour ne pas perturber la colonie. Cependant, elle favorise l'humidité et les abeilles détestent cela.

Ainsi, de nombreux facteurs météorologiques peuvent influencer le développement de la colonie et la récolte de miel. Pour des récoltes abondantes, il faudrait donc une absence de vent, une température douce (18-25°C), un ciel un peu lourd avec un bon taux d'humidité, des pluies régulières si possible quelques gouttes de pluie dans la nuit et une bonne rosée au petit matin...

Rédaction Séverine JUILLARD - extraits de "Le livre de bord de l'apiculteur" Henri Clément, rustica éditions, février 2014.

Pour parrainer une ruche : www.unerucheenprovence.com

#floraison #fleurs #abeille #essaim #parrainagederuche #beehive #miel #honey #animaux #ruches #hives #apiculteur #bees #bee #queenbee #apiculture #parraineruneruche #pollen #reine #nectar #abeilles #beekeeping #beekeeper #météo #UnerucheenProvence #mieldeprovence #minipotsdemiel

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

Photos : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Designed by macrovector_official / Freepik

Crédit Photo : Mathieu Gourgues

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence