L’organisation sociale d’une colonie d’abeille.


Une colonie d’abeille cache pleins de mystères. C’est une grande famille composée de trois catégories et dont la vie est bien régie par certains codes et organisations.


Les trois catégories qui composent la colonie d’abeilles :


Premièrement, une ruche n’en est pas une sans sa reine. La reine est la plus grosse dans la ruche. Elle a un abdomen plus clair et un corps nettement plus long que ses ailles. C’est la mère de la colonie. Elle assure la croissance et le maintien de cette dernière. On estime le nombre d’œufs d’une seule ponte de cette fameuse génératrice à environ 2000 œufs par jour. La reine est nourrit uniquement avec de la gelée royale. Elle neutralise les organes sexuels des ouvrières en secrétant une énorme quantité de phéromone. Une reine devient adulte 16 jours après la ponte et sa durée de vie varie entre 3 et 5 ans. La reine est unique pour chaque ruche.


Les faux bourdons sont ceux qui s’occupent de la fécondation de la reine. Ils sont également plus grands que les autres membres de la colonie. Ils ont un abdomen rectangulaire et des yeux plus gros. Étrangement, ils ne possèdent pas d’aiguillon. Un mâle abeille atteint sa maturité 24 jours après la ponte. La vie d’un faux bourdon est un petit peu éphémère, puisqu’elle prendra fin quelques heures après accouplement avec la reine étant donné que leur organe sexuel restera en elle et les mâles ne peuvent pas s’en remettre. Ils sont peu nombreux dans la ruche : seulement une centaine.


Quant à la catégorie dite "ouvrière", butineuses par excellence, ce sont les vrais moteurs de la ruche et celles qui fabriquent le miel. Elles s’occupent de l’alimentation, du "rangement" et du nettoyage et assurent du bon élevage de chaque couvain. La naissance d’une abeille ouvrière a lieu 21 jours après la ponte. Si les corvées sont incessantes, les ouvrières ne peuvent vivre que 2 ou 3 semaines. On pourrait compter entre 30 000 à 100 000 abeilles ouvrières dans une seule ruche. Ce nombre dépend de la saison. Avec un peu de chance, si les périodes où les activités dans la ruche sont peu nombreuses, leur espérance de vie peut aller jusqu’à une année complète.

Une ruche en Provence.

Pour parrainer une ruche, rendez-vous sur : www.unerucheenprovence.fr.

Les ruches sont installées en Provence, au pied du Luberon. Le parrainage de ruches vous permet d'obtenir du miel en contrepartie de votre participation ainsi que de suivre l'évolution de votre ruche au cours de la saison.

Plus de photos et de vidéos sur le compte Instagram de ce projet : @unerucheenprovence

Sources :http://www.one-bee.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=58&Itemid=126 ; http://www.la-ruche-sauvage.com/essaim/essbiol.php ; http://lerucher.e-monsite.com/pages/biologie-de-l-abeille/la-vie-des-abeilles.html ; http://abeilles.apiculture.free.fr/ouvrieres.htm

Photos : https://www.flickr.com/photos/emmajane/8916990224/sizes/l - Emma Jane Hogbin Westby - Apple iPhone 5. / https://www.flickr.com/photos/29836538@N02/3237081801/sizes/m/ - Kiwi_Pierre - Canon PowerShot A610.

#apicultrice #dard #abeille #parrainagederuche #beehive #miel #honey #apiculteur #bees #queenbee #apiculture #parraineruneruche #reine #beekeeper #beekeeping #abeilles #UnerucheenProvence #mieldeprovence #minipotsdemiel

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

Photos : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Designed by macrovector_official / Freepik

Crédit Photo : Mathieu Gourgues

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence