Comment sauver une ruche empoisonnée


Il n'y a rien de pire que de découvrir que vos abeilles ont été empoisonnées. La planche d'envol, auparavant active, est maintenant silencieuse avec seulement quelques abeilles qui se secouent dans un tapis d'abeilles mortes. La soudaineté d'une colonie perdue par l'empoisonnement des pesticides est choquante. Alors, comment savez-vous si votre colonie a été empoisonnée ? Que faites-vous si cela se produit et comment pouvez-vous l'empêcher si cela ne s'est pas encore produit ? Lisez la suite pour découvrir tout ce dont vous avez besoin pour savoir comment protéger vos abeilles et autres pollinisateurs de cette terrible épreuve.

Reconnaître l'empoisonnement des pesticides

Étant donné que les abeilles peuvent voler jusqu'à trois kilomètres de leur ruche, les apiculteurs urbains et agricoles sont exposés aux pesticides. Cependant, et contrairement aux contextes agricoles, la plupart des propriétaires urbains et suburbains sont libres d'utiliser des pesticides sans restrictions, licences ou instructions. Si l'un de vos voisins utilise un pesticide de façon inappropriée, il peut dévaster les ruches à proximité. L'utilisation incorrecte d'un pesticide peut se traduire par : une trop forte utilisation, une application sur les plantes lorsqu'elles sont en fleurs, ou une application au mauvais moment de la journée. Il est important de comprendre que la majorité de ces incidents se produit en raison de l'ignorance, et non de la méchanceté. Beaucoup ne manquent pas de lire les instructions avant d'utiliser le produit qu'ils achètent et de le faire sans comprendre les conséquences de leurs actions.

Lorsque votre colonie subit une intoxication aiguë par un pesticide, vous verrez :

  • Une chute soudaine des butineuses.

  • Un grand tapis d'abeilles mortes devant votre ruche.

  • Des abeilles qui sautent sur le sol autour de votre ruche.

  • Les abeilles tombent des cadres lorsque vous les relâchez.

  • Les abeilles mortes sur le bord inférieur.


Comment aider une récolte empoisonnée.

Malheureusement, la plupart des ruches empoisonnées ne survivent jamais, mais dans la plupart des cas, c'est une question de nombre. Plus votre colonie est importante, plus il est possible qu'elle survivre. Une fois que les pesticides éliminent les abeilles de la ruche, la population sera considérablement réduite. Une ruche avec une population faible risque maintenant d'être confrontée à un certain nombre d'autres problèmes car elle ne pourra plus accomplir les tâches quotidiennes nécessaires.

L'une des plus importante est la propreté. Une ruche empoisonnée est facilement submergée par le ménage ou le nettoyage des abeilles mortes et des larves empoisonnées. Vous ne pouvez pas faire grand chose pour sortir les larves mortes des cellules. Si vous remarquez un cadre particulier qui ne semble plus être occupé et qui contient des larves mortes, vous devriez probablement le retirer de la ruche. Si vous trouvez des abeilles mortes sur la planche inférieure, assurez-vous de les dégager de la ruche pour éviter toute infection bactérienne secondaire. C'est une bonne idée de vérifier votre bord inférieur tous les jours après un empoisonnement si les abeilles semblent débordées de cadavres.

Un autre gros problème est celui des réserves. Sans les butineuses, vos abeilles seront forcées de vivre sur ce qu'elles ont. Si leurs réserves sont basses, elles peuvent finir par mourir de faim ! Assurez-vous que vos abeilles aient suffisamment de réserves de pollen et de miel jusqu'à ce qu'elles puissent reconstituer leur population à nouveau.

Il est très commun pour une colonie qui a été empoisonnée pour se retrouver sans reine et cela ne se produit pas toujours tout de suite. Vous devriez prendre soin de ne pas négliger les symptômes d'une colonie qui a perdu sa reine. Si vous remarquez que vos abeilles font de nouvelles reines, vous devriez les laisser ou les remplacer vous-même. Il est probable que votre reine ait été endommagée ou tuée par l'exposition aux pesticides. Dans la plupart des cas, une colonie aura une meilleure chance de survie si vous décidez de changer la reine.

En règle générale, je vous recommande de réduire l'entrée chaque fois qu'une colonie est affaiblie pour les protéger contre les prédateurs. Assurez-vous de le faire lorsque votre colonie se rétablira d'un empoisonnement et qu'elles seront extrêmement vulnérables.

Une autre chose importante à savoir est qu'une colonie dont la population tombe d'un coup peut également être victime de varroas, de papillons et de coléoptères. Surveillez de très près ces invasions dans les semaines qui suivent l'empoisonnement et prenez les mesures appropriées contre eux si vous voyez des signes. C'est une bonne idée de supprimer les mites et les coléoptères en enlevant tout cadre abandonné. Une colonie affaiblie peut ne pas avoir les ressources nécessaires pour défendre tous les cadres qu'elle occupait autrefois. Lorsque les acariens explosent, il peut être difficile de choisir la meilleure façon d'aider les abeilles. La plupart des traitements du varroa seront trop sévères pour une colonie affaiblie par les pesticides. Chaque cas mérite sa propre solution unique.

Enfin, vous devrez être patient. Il faudra des mois pour que la ruche soit rétablie si elle ne meurt pas complètement. Bien qu'il y ait des choses que vous pouvez faire pour les aider, le temps est le plus grand guérisseur. Assurez-vous de ne pas ouvrir votre ruche trop souvent, vous ne ralentirez que leur récupération. Dans cette situation, avoir une fenêtre de visionnement sur votre ruche peut être extrêmement utile. Cela vous permettra de vérifier les abeilles sans les déranger.

[...]

Prévenir l'empoisonnement des pesticides

Nous ne pouvons pas contrôler où nos abeilles vont butiner, mais ce que nous pouvons faire, c'est renseigner nos communautés sur la protection de nos pollinisateurs avec des pratiques responsables de lutte antiparasitaire. [...]

Les pesticides ne sont pas toujours nécessaires. Lorsque vous utilisez un pesticide ou un fongicide, vous ne traitez vraiment que le symptôme et non le problème.

Choisissez votre poison avec précaution. Certains pesticides sont plus nocifs pour les abeilles que d'autres et même ceux qui sont moins nocifs peuvent encore endommager lorsqu'ils sont appliqués de manière incorrecte. Si vous estimez que vous devez utiliser un pesticide, recherchez ceux qui sont les plus appropriés et les moins nocifs pour les abeilles.

Lisez toujours les instructions sur votre produit pesticide, mais en général pour protéger les pollinisateurs, vous ne devez pas traiter les plantes en fleurs. Il est également important d'appliquer le pesticide dans la soirée afin qu'il soit moins probable que les abeilles le rencontrent et que vous ne devriez pas appliquer le pesticide dans des conditions de vent ou de pluie, car cela peut entraîner une dérive.


Traduction Séverine JUILLARD. Article écrit à l'origine par Hilary Kearney, fondatrice de l'entreprise d’apiculture urbaine Girl Next Door Honey à San Diego, Californie et créatrice du blog éducatif Beekeeping Like a Girl où cet article a été publié pour la première fois. Pour lire l'article original, cliquez ici.

Pour parrainer une ruche, rendez-vous sur : www.unerucheenprovence.fr.

Les ruches sont installées en Provence, au pied du Luberon. Le parrainage de ruches vous permet d'obtenir du miel en contrepartie de votre participation ainsi que de suivre l'évolution de votre ruche au cours de la saison.

Plus de photos et de vidéos sur le compte Instagram de ce projet : @unerucheenprovence

#fleurs #abeille #essaim #parrainagederuche #beehive #miel #honey #animaux #ruches #hives #apiculteur #bees #bee #apiculture #parraineruneruche #queenbee #pollen #reine #nectar #beekeeping #abeilles #beekeeper #pesticides #UnerucheenProvence #mieldeprovence #minipotsdemiel

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

Photos : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Designed by macrovector_official / Freepik

Crédit Photo : Mathieu Gourgues

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence