• Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence

© 2023 by Ponto Pet. Proudly created with Wix.com

Photos : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Crédit Photo : Mathieu Gourgues

Guide complet des abeilles et produits de la ruche

  • La reine et les faux-bourdons

 

L'abeille n'est pas une guêpe ! Elles ne se ressemblent pas et ne sont pas non plus des cousines éloignées ou par alliance. La guêpe est carnivore, ne produit rien et vient nous embêter lors de nos barbecues ou nos pique-niques. Elle peut vous piquer et plusieurs fois. Vous l'aurez compris, je ne la porte pas forcément dans mon cœur, comme beaucoup d'entre nous...

 

Au contraire, l'abeille est végétarienne, sa ruche est à la fois une réserve de produits aux bienfaits reconnus et une véritable trousse à pharmacie. Si vous ne la dérangez pas, l'abeille ne viendra jamais vous piquer volontairement car sinon elle meurt...

La reine des abeilles a une vie assez monotone. Elle est fécondée une fois dans sa vie, par quelques mâles (dont c'est l'unique rôle et qui meurent lors de cet accouplement... triste sort). Après plusieurs accouplements, la reine a pu remplir sa spermathèque de 5 à 7 millions de spermatozoïdes. Elle rentre alors dans sa ruche et, sauf accident ou essaimage, n'en sortira plus pour environ 3 ou 4 ans (en théorie car en pratique l'espérance de vie d'une reine est plutôt de 2 ou 3 ans). Elle se consacrera à la ponte et le fait plutôt bien car ses statistiques sont impressionnantes : 

  • un œuf toutes les 40 secondes environ !

  • 1500 à 2000 œufs par jour !

Si cette vie de la reine vous intrigue, vous pouvez trouver plus de détails dans un de mes articles : "6 choses que vous ne savez pas sur la reine des abeilles".

La taille de la cellule détermine le sexe de l'insecte à venir (petite pour les abeilles, grande pour les mâles). En effet, la reine "décide" en fonction de cette taille de féconder ou pas l'ovule destinée à la cellule. Là encore plusieurs hypothèses s'opposent et je vous l'explique plus en détail dans l'article suivant : "Une des plus grandes énigmes de la ruche". 

Les ovules qui ont été fécondées deviendront des abeilles et celles qui n'ont pas été fécondées deviendront des mâles (appelés faux-bourdons).

Alors le processus de transformation entre en jeu : 

J+3 : Éclosion de l’œuf qui se transforme en larve.

J+3 à J+6 : Larve nourrie exclusivement à la gelée royale

J+6 à J+10 : Changement d'alimentation qui sera composée d'un mélange de miel, pollen et eau.

J+10 : Fermeture ! L'alvéole est operculée par une ouvrière cirière. La métamorphose commence...

J+21 : L'abeille sort enfin de sa cellule en perçant l'opercule et se met au travail immédiatement. 

 

L'ensemble des alvéoles qui renferment les œufs, les larves et le nymphes s'appelle le couvain (photo ci-dessous).

 

 

Au sein de la ruche règne une harmonie parfaite, et une organisation millimétrée ! C'est ce sujet que je vais aborder dans le prochain article :).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, vous pouvez m'aider et m'encourager en le partageant :) ! 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence
  • Une ruche en Provence